Vaud Libre soutient l’idée d’une justice gratuite pour le loyer des commerçants

Les commerçants vaudois pourraient avoir temporairement un accès gratuit au Tribunal des baux. Le parlement vaudois a validé mardi une double demande initiée par la gauche et les restaurateurs. Les députés Vaud Libre ont soutenu cette démarche pour venir en aide à une profession sinistrée et qui joue un rôle social important.

La démarche a été initiée par la députée socialiste Jessica Jaccoud et le député PLR Gilles Meystre (secrétaire général de GastroVaud) et combattue par le PLR Marc-Olivier Buffat, ( membre du Conseil d’administration d’une gérance immobilière).

On relèvera que la mesure été combattue par le Conseil d’Etat Vaudois: ce gouvernement à majorité de gauche est devenu plus restrictif dans les aides de l’Etat que le parlement vaudois à majorité de droite…

Pour Jérôme Christen, président du groupe PDC-Vaud Libre, au PLR, «chacun défend ses intérêts, ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau aujourd’hui c’est que ces intérêts sont ouvertement divergents entre deux parties qui lui sont proches, d’un coté les propriétaires et de l’autre, les cafetiers-restaurateurs.

 
Nous nous rangerons pour notre part du coté d’un soutien à la subsistance d’un secteur de l’économie affaibli, selon le principe de subsidiarité qui consiste à venir en aide à ceux qui n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins afin qu’ils retrouvent des forces pour rebondir et rester indépendants.
 
Mesure de solidarité
 
Certes, comme l’a dit le député Marc-Olvier Buffat, c’est le contribuable qui paie. Et alors ? Il paie, comme il paie toutes les mesures – et elles sont nombreuses – liée à la gestion de la crise pandémique. Ce sont toutes des mesures de solidarité destinées à chacun puisse s’en sortir.
 
Quant à la modestie du montant en jeu, selon les propos tenus par notre collègue Buffat, nous considérons que les petits ruisseaux font les petites rivières et qu’il ne faut donc négliger aucun ruisseau. C’est la diversité des mesures qui permet d’arriver à un bon résultat.»

 
D’autres mesures de soutien
 
La semaine prochaine, Jérôme Christen défendra une autre mesures en faveur des cafetiers-restaurateurs: par une motion déposée il y a six semaines déjà… il propose de déplafonner les critères d’octroi de soutien de l’#Etat aux commerces et cafés-restaurants qui ont dû fermer leur enseigne durant la période de semi-confinement du #Covid-19, d’étendre cette aide dans le temps et de présenter un projet en ce sens dans le cadre des mesures urgentes de lutte contre les effets économiques de la crise Covid-19.

Laisser un commentaire