Facture de la ligne VMCV jusqu’à l’Hôpital HRC de Rennaz : les « Libres » obtiennent gain de cause

Le groupe des « Libres » au parlement vaudois a obtenu gain de cause : l’Etat de Vaud et la Confédération finiront par payer le coût induit par la prolongation de la ligne VMCV 201 jusqu’à l’Hôpital Riviera-Chablais à Rennaz. La ligne sera requalifiée comme trafic régional. Avec effet rétroactif dès 2019.

Par la voix de leur président, Jérôme Christen, « Les Libres » s’étaient insurgés à fin octobre dernier contre le fait que cette facture avait été mise à la charge des communes, en particulier celle de Noville et Rennaz, pour qui le montant était proprement insupportable, représentant jusqu’à 11 à 12 points d’impôts.1

Cette situation n’était pas tenable pour une ligne qui a été rendue nécessaire par la décision du gouvernement vaudois de réaliser un hôpital dans un site non desservi en transports publics. Un comble lorsqu’on connaît le contraintes de l’Etat en matière d’aménagement du territoire qui visent à réaliser des constructions proches des axes de transports collectifs. Les Libres demandaient donc que le canton ouvre son gousset. C’est donc chose faite. Et c’est incontestablement un soulagement pour les communes concernées.

1.    https://vaudlibre.ch/letat-de-vaud-commande-une-ligne-de-bus-les-communes-paient-08-11-2019/

2.    La réponse du Conseil d’Etat : https://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/organisation/gc/fichiers_pdf/2017-2022/19_INT_412_TexteCE.pdf

 


Laisser un commentaire